• Hassan Aslafy

Vous êtes criblés d'étoiles


Tandis que les balles crépitent. Que nous courons en désordre dans les rues blèmes. Tous emmêlés dans la chevelure blafarde qui rayonne des lampadaires. Voici que je me démêle de toutes les vies qui pulsent dans mon corps. Et je cours multiplement vivant avec vous, avec tous les miens.

Nous courons tous ensemble dans la course du feu organique qui nous respire et nous assaille. Les mamouths, les hyènes, les vandales, les cosaques, les pestes et tous les virus, tous nos ennemis immémoriaux se concentrent dans la nullité froide de ces djihadistes qui nous poursuivent dans le grand hoquet du temps.

Apprendre à distendre nos jambes pour savater le destin et préparer les dernières respirations. Gorgeons nous du soleil qui nous habite. Car notre histoire n'est pas que la notre. Nous sommes le bipède d'un rêve millénaire et antédiluvien qui nous presse et nous oppresse et crible nos chairs de balles étoilées.

..........................

Vos rêves arrachés au soleil ne seront pas perdus mais gonfleront de toutes leurs brises les voiles de nos caravelles. Oui, vos rêves et toutes les fleurs de vos sourires retenus dans la courbure de l'espace nous en déplierons les couleurs et les ferons éclore en nous. Pour nous endurcir à l'amour de la beauté. Pour nous inciter à toujours et encore oser. Oser, au-delà des barbelés de tous les livres sacrés, oser de nouvelles vagues jubilatoires de nos humanités en marche.


3 vues

© 2019 - Hassan Aslafy