• Hassan Aslafy

L'échine des rennes


Parfois la lumière luit autrement. Tout devient plus tranquille. On peut entendre alors un écho qui court au loin comme un lapin de garenne. Comme un vol d'oies brassant la lumière de leurs ailes accordées. Un mantra vivant et solaire que les champs de tournesol se murmurent de fleurs à fleurs. En écoutant plus attentivement on sent monter du coquillage intérieur le même chant au roulis lointain. Le même assentiment qui parcourt l'échine des rennes au matin. Et tu réalises que les lignes ne forment d'étoiles en tes mains que si tu les ouvres.


© 2019 - Hassan Aslafy